Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2016

Conseil municipal du 14 mars 2016. Débat sur le PADD

Au-delà de la stricte réglementation, de la lettre, il y aura l’esprit que l’on veut insuffler par les orientations du PADD à ce nouveau PLU qui marquera le visage d’Annecy pour de longues années. Ce nouveau PLU sera donc lourd de conséquences.

Depuis plusieurs années nous dénonçons l’incohérence architecturale et urbanistique du bassin annécien, le manque d’inspiration due, peut-être, à une certaine paresse des architectes et des promoteurs qui préfèrent s’inspirer de la médiocrité ambiante, ou de la facilité programmée des logiciels de dessins qui font que l’on retrouve la même architecture mondialisée et uniformisée partout dans le monde.

A titre d’exemple de la médiocrité je vous invite à "contempler » le nouveau Quartier Galbert depuis l’avenue de Brogny.

Il peut aussi arriver qu’un architecte se lance dans une inventivité débridée oubliant l’humilité qui consiste à s’intégrer à l’environnement et à l’histoire des lieux….

On peut aussi « admirer » les publicités de papier glacé du projet des Trésum qui devait être un succès commercial (Tout était réservé ou vendu nous affirmait-on il y a déjà quelques années) mais aux dernières nouvelles le promoteur redouble de prudence, il annonce désormais la fin des travaux pour 2023 ! 

Lire la suite dans la PJ 

Point 17— CM du 14-3-206.docx

 

Architecture, PLU Annecy

Une architecture contemporaine à échelle humaine, intégrée à l'histoire des sites, ici dans la région parisienne (Le Plessis Robinson)

 

 

 

 

VISTA TORRE KRIER copy (2).jpg

Cayala, Guatemala, une architecture  (Leon Krier) qui ose s'affirmer à contre-courant du mondialisme en s'adaptant à l'histoire du pays !

 

 

 

 

 

 

poundbury_Annecy pour la vie.jpg
Un urbanisme du XXI e s. ancré dans son environnement, ici en Angleterre. 

 

 

Quartier du Parmelan : encore une chance envolée

Point 14  du conseil municipal du 14 mars 2016 - 26, boulevard du lycée à Annecy - Tènement cédé par l’Etat à la SA HALPADES pour la réalisation de logements sociaux locatifs - Convention pour la détermination du programme.

La commune doit donner son aval à la cession par l'Etat(1) d'une partie des locaux occupés par le Ministère de la Justice pour construire un immeuble de logements sociaux de 3000 m2.

 Si nous ne sommes pas contre le principe social de ces opportunités de construction de logements, nous votons contre cette délibération :

1- le bâtiment actuel est classé intéressant dans le règlement de l'AVAP d'Annecy (aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine)

Annecy, Boulevard du Lycée

 

 

 

 

 

 

 

 

2- La démolition d'un bâtiment remarquable peut être autorisée à condition que le nouveau projet soit d'une qualité supérieure et qu'il améliore l'esthétique du site. A la commission AVAP nous avons été 5 contre 7 à soutenir l'avis défavorable de l'architecte des bâtiments de France (ABF), ce qui prouve au moins que l'affaire était loin d'être entendue et qu'elle a suscité des réactions légitimes chez les représentants de l'administration et des élus.

Courrier DRAC blv du lycée.pdf

Nous avons lu au conseil municipal le courrier ci-joint de l'architecte conseil de l'Etat à la DRAC qui lui aussi soutient l'avis de l'ABF. Qu'à cela ne tienne le maire et le conseil municipal, excepté le groupe "Annecy pour la vie" soutiennent ce projet médiocre qui va encore dénaturer encore plus un site déjà bien atteint par les constructions disharmonieuses. Encore une fois la chance d'améliorer le cadre de vie et le paysage urbain n'a pas été saisie.

Dans un secteur historique d'Annecy un immeuble de logements sociaux mérite mieux qu'une architecture passe-partout et ce n'est pas la verdure que l'architecte a ajouté au milieu de la façade qui va changer l'aspect de l'immeuble.

 

 

(1) La loi du 18 janvier 2013 relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social, a renforcé la possibilité pour l’Etat et ses établissements publics de mettre à disposition les immeubles bâtis et non bâtis leur appartenant, en vue de leur cession à un prix inférieur à leur valeur vénale, lorsque ceux-ci sont destinés à la réalisation de programmes de construction comportant essentiellement des logements, dont une partie au moins est réalisée en logement social.

 

18/02/2016

Oui à une nouvelle commune, oui à de nouvelles élections en janvier 2017

Annecy Magazine

 

 

 

 

 

 

Nouvelle Commune Annecy