Annecy Alain Bexon

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2020

Un petit tour et puis s’en va …. La fin peu glorieuse de la funeste « coronapiste »

Piste cyclable Annecy
C’était pourtant une des premières actions concrètes du tandem Astorg-Lardet à la tête de la nouvelle commune d’Annecy et du Grand Annecy. Une voie cyclable tant désirée et si bien défendue par Marion LAFARIE, maire-adjointe à la voirie et aux mobilités (cf. son commentaire instructif de mon post du 14 août dernier)…
Il ne fallait pas être grand clerc pour se douter que cette piste cyclable allait droit dans le mur et qu’elle allait considérablement gêner la circulation en pleine période estivale !
Des dépenses inutiles pour une expérimentation au résultat prévisible (le contribuable annécien s’en souviendra), des milliers d’heures de perdues dans les embouteillages pour l’économie locale… Tout ça pour ça !
 
 
 
 
 
 
 
Piste cyclable Annecy

18:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

12/08/2020

Feu rouge pour les Verts : un tour du lac en vélo mal parti pour François Astorg

Piste cyclable AnnecyPiste cyclable du centre-ville : des alternatives sont possibles

Si la nouvelle municipalité n’avait pas voulu opposer cyclistes et automobilistes pour des motifs idéologiques (tracé en jaune sur le plan), voici un itinéraire simple (rouge) qui aurait pu être proposer au lieu d’accentuer les problèmes de trafic et donc de pollution et éviter de retrouver sur une seule voie voitures et bus !

Le quai de la Tournette, le long du Thiou pourrait être complétement dédié aux piétons (en bleu). La piste cyclable qui s’arrêtait brutalement sur le quai a été prolongée par la suppression des stationnements d’autocars. Mais en quittant le parking de la Tournette, au lieu de neutraliser une voie, elle pourrait facilement être aménagée sur le trottoir de la rue des Marquisats quasiment inutile pour les piétons qui empruntent le quai de la Tournette à quelques mètres.

Une première passerelle réservée aux vélos pourrait être installée pour franchir le Thiou. Et à partir de là, sans nuire à l’unité des Jardins de l’Europe, en longeant le parking à l’arrière de l’Hôtel de Ville la piste cyclable pourrait rejoindre une nouvelle passerelle le long du Pont des Amours et aboutir sur la piste cyclable du Pâquier. Il va sans dire que les deux passerelles devront être en cohérence avec le paysage et le style des deux ponts existants. Dans l’attente de leur construction la traversée du Thiou et du Vassé par les cyclistes se fera en bonne intelligence avec les voitures ou les piétons.

En ce qui concerne les accès côté ville (orange), quelques aménagements peuvent compléter le dispositif qui existait jusqu’en juillet tablant sur la cohabitation pacifique des différents modes de déplacement.

Piste cyclable Annecy

De la piste cyclable à double sens à une impasse politique ?

Le 30 juillet dernier au conseil d’agglomération du Grand Annecy, les questions diverses ont été l’occasion d’observer comment fonctionnait vraiment le curieux attelage que constitue l’instance décisionnelle de ce conseil sortie des urnes communautaires le 16 juillet. Si Frédérique Lardet, désormais présidente du Grand Annecy, maire adjointe du petit commerce et députée, a été la grande gagnante le 16 juillet en battant Jean-Luc Rigaut de 7 voix, du côté des vainqueurs du 28 juin des dégâts colatéraux ont préfiguré de la difficulté de trouver une majorité au sein de cette assemblée.

Alors que son élection à la vice présidence « qualité de l’air, transition écologique et énergétique », poste ô combien symbolique pour les « écologistes », devait être le couronnement et la récompense d’une longue et assidue campagne électorale avec François Astorg pour la très à gauche conseillère régionale Fabienne Grebert, c’est Marc Rollin maire de Duingt divers droite, qui a été élu avec 48 voix contre 45 voix ! (Le score qu’aurait sans doute dû faire Jean-Luc Rigaut …)

Même sort pour un fidèle de Frédérique Lardet, Patrick Leconte, c’est Denis Duperthuy qui a emporté, au terme d’une longue carrière d’opposant, le poste de vice président des Finances ! On peut lui faire confiance pour s’impliquer à fond dans les dossiers. Mais il devra, en bon comptable, avaler les couleuvres des décisions qu’il n’aura pas avalisées ou au pire se faire une raison de l’absence de véritables projets en cas de paralysie de l’exécutif. Un bureau partagé entre le souci d’appuyer le programme de Réveillons Annecy et celui, plus classique et pragmatique d’une bonne partie des vice présidents qui entourent désormais Frédérique Lardet… Vice présidents qui auraient d’ailleurs été ceux de JL Rigaut ! On retrouve par exemple à l’enseignement supérieur le bras droit de l’ancien maire d’Annecy, Thomas Meszaros ou Pierre Bruyère à l’administration générale.

C’est donc dans ce contexte qu’est venu s’inviter en fin de conseil le sujet de la piste cyclable aménagée sans aucune concertation en plein cœur d’Annecy. Pour la nouvelle « majorité » municipale annécienne au pouvoir l'objectif est clair, faire diminuer par la contrainte la circulation automobile, en commençant par créer des bouchons, ce qui devraient dissuader peu à peu les automobilistes de se rendre dans le centre ville ; tout ce qui est bon pour les voitures étant « mauvais pour la planète » : parkings, tunnels, nombre trop important de voies, etc.

Ce 30 juillet François Astorg a dû se sentir bien seul, face à ses collègues riverains du lac excédés par l’augmentation des encombrements routiers, pour défendre et revendiquer sa première décision visible et concrète : une piste cyclable bidirectionnelle en voie propre aménagée en dépit du bon sens, ou du moins dans une précipitation relevant plus de l’idéologie que d’un nécessaire pragmatisme. Voir le maire d’Annecy et vice président aux transports du Grand Annecy tenter de justifier cette mise en place abrupte, et subir le feu de la critique de ses collègues vice-présidents (cf. vidéo du conseil d’agglomération du 30 juillet : de 2h50’ à 3h20’), alors que celle qu’il a faite reine du Grand Annecy n’a pas pipé mot pour défendre le projet de son mentor, avait quelque chose de pathétique.

https://www.facebook.com/100007490291543/videos/pcb.27180...

 

11/07/2020

LE FAUCIGNY du 10 juillet 2020.

élections municipales 2020 Annecy

Un scenario que j'avais prévu ...si l'abstention se maintenait au niveau du 1er tour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

élections municipales 2020 Annecy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24/06/2020

Le tract qui explique mon refus de laisser Annecy à des idéologues.

élections municipales 2020 Annecy

17:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |