Annecy Alain Bexon

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2019

Arrêtons le massacre !!

éolienneC'est bien volontiers que nous relayons ce communiqué de nos amis de la Fédération Environnement Durable.

 

 

 

 

Meunier tu dors, Ton moulin va trop vite... (DR)

Communiqué de presse
 
Paris le 5 février  2019    
           

L’éolien terrestre programme un gigantesque préjudice écologique. La FED envisage d’attaquer le gouvernement       

La Fédération Environnement Durable envisage d’attaquer le gouvernement français pour inaction contre la pollution du territoire générée par les déchets des éoliennes industrielles. La situation de l’Allemagne (1) confrontée à ses premiers démantèlements d’éoliennes, nous révèle qu’aucune précaution à la hauteur des enjeux n’a été prise par l’État français (2) pour protéger l’environnement.      
   
Selon le calendrier de la programmation pluriannuelle de l’énergie, (PPE) annoncé par le gouvernement (3), environ 14.500 éoliennes seront installées à l’horizon 2028, ce qui correspondra à une artificialisation massive des sols ruraux, puis à la constitution d’une colossale déchetterie industrielle.

Le démantèlement de multiples éoliennes géantes est en effet illusoire compte tenu de son coût (plus de 400 000 euros par éolienne ce jour, hors retrait du massif en bêton, pour une consignation de seulement 50000 euros). Le territoire de la France, lorsque la perfusion de deniers publics cessera, sera couvert de friches industrielles disséminées sur tout le territoire et de lignes de très haute tension devenues inutiles.            
            
Après avoir détruit des haies, rasé des chemins ruraux historiques et construit des routes en plein champs pour acheminer des éoliennes atteignant aujourd’hui 250 mètres de haut, les industriels de l’éolien dont les structures financières sont volontairement insuffisantes, vont abandonner une quantité gigantesque de matériaux polluants non recyclables, voir non traitables : (4)
36 millions de tonnes de béton armé  pour fabriquer les socles, à tout jamais enterrés, soit l’équivalent de 1,8 millions de camions toupies représentant une file de 18.000 km.
435 mille tonnes de plastiques spéciaux pour les pales fabriquées à base de polymères, de fibre de verre et de carbone, très difficilement traitables voire non recyclables. Si ces pales de 55 mètres étaient mises bout à bout, elles couvriraient 2.800 km.
8 millions de tonnes d’acier ordinaire, d’aciers spéciaux à base de manganèse, de chrome, de nickel, de molybdène pour les mâts, les rotors  etc.
Des centaines de milliers de tonnes de cuivre, pour les génératrices d’électricité, les câbles électriques, les milliers de transformateurs constituant les postes sources, sans compter les milliers de km de nouvelles lignes à HT pour raccorder les 14 500 éoliennes au réseau et distribuer leur courant intermittent.
6 mille tonnes de terres rares dont principalement le néodyme, un produit chimique stratégique pour fabriquer les aimants des nouveaux alternateurs, difficilement recyclable et produit en Chine dans des conditions écologiques et humaines toxiques défrayant la chronique depuis des années (4)

15 mille tonnes par an d’huile de vidange dont une partie s’écoule dans les sols, polluant durablement les nappes phréatiques.

La Fédération Environnement Durable constate qu’aucune structure de dépollution, de traitement, ni de recyclage, n’a été mise en place à la hauteur de la quantité déchets industriels en cour de dissémination, dont des matériaux chimiques toxiques potentiellement dangereux pour la santé et la sécurité humaine.
    
Elle estime que cette défaillance traduit une carence fautive de l'État à respecter son obligation de protection de l'environnement et des citoyens.           
En conséquence la Fédération environnement durable étudie la possibilité d’attaquer  le gouvernement français en responsabilité, au motif de son incitation à la pollution du territoire de la France par des déchets industriels éoliens, les atteintes à l'environnement étant irréversibles.
             
Si cette démarche aboutit elle en informera le Président de la République avec un document dit de « demande préalable », avant de saisir les tribunaux.
 
 
 
Contact presse         
Jean-Louis Butré  
Président
Fédération Environnement Durable      
contact@environnementdurable.net
 

Annexes

(1)  Le (polluant) recyclage des vieilles éoliennes allemandes
Article du figaro  Publié le 29/01/2019   Par  Luc Lenoir
http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2019/01/29/29002-20190129ARTFIG00141-le-polluant-recyclage-des-vieilles-eoliennes-allemandes.php
De nombreux sites, subventionnés pendant des années, ne sont plus compétitifs au prix actuel de l'électricité. Leur démantèlement implique des investissements que n'ont pas prévus les exploitants, et risque de poser de vrais problèmes écologiques…         

( 2)  Provisions actuelles pour démantèlement d’une éolienne : 50.000 €

(3) Renouvelables-La France vise un rythme soutenu d'appels d'offres
PARIS, 25 janvier (Reuters) -
La France prévoit un rythme soutenu d'appels d'offres dans l'éolien terrestre et le solaire photovoltaïque afin de doubler ses capacités de production d'électricité renouvelable en dix ans, selon le projet de programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) publié vendredi.…
Selon le calendrier prévu de développement des renouvelables, des appels d'offres représentant près de deux gigawatts (GW) de capacités d'éoliennes terrestres …. seront lancés chaque année sur la période 2019-2024….
Pour multiplier par environ 2,5 les capacités installées d'éoliennes terrestres …. en dix ans, environ 14.500 mâts seraient installés sur le territoire métropolitain à horizon 2028, contre 8.000 à fin 2018,

(4) Evaluation de la quantité totale de matériaux du parc éolien français constitué de 14.500 mats
Chiffre issus des brochures techniques de constructeurs allemands et danois d’éoliennes


(5) La guerre des métaux rares : La face cachée de la transition énergétique et numérique
janvier 2018 de Guillaume Pitron
 

17:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

24/01/2019

Lettre à Emmanuel Macron

DL décembre 2018.jpegNotre ami conseiller municipal de la nouvelle commune d'Annecy, et par ailleurs membre du groupe Annecy pour la vie, le docteur Jean-Charles Vandenabeele (commune déléguée d'Annecy-Le-Vieux) a souhaité contribuer au Grand Débat par cette missive adressée à Emmanuel Macron; il est aussi auteur d'un ouvrage récent sur la Grande Guerre.

 

LETTRE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.pdf


JE N'EXCUSE PAS …!

Monsieur le Président,


Votre lettre appelant à un grand débat et posant aux Français un certain nombre de questions importantes, ma réponse se situera à deux niveaux :

---->  En préambule, j'excuse la partie sincère du mouvement des gilets jaunes qui, à mon sens, prolonge à sa façon la réflexion et l'action initiée par votre mouvement En Marche, créé au départ pour vivre ou faire vivre la politique autrement.
2017 a vu, bien entendu, votre élection à la Présidence de la République mais en vous glissant sans difficulté et même avec une certaine gourmandise dans les habits de "Président jupiterien", vous semblez avoir un peu oublié cet objectif initial ce que j'excuse bien volontiers. Il me semble, cependant, que votre jeunesse, votre adaptabilité et votre ouverture d'esprit vous permettront de retrouver une part de ce projet initial, notamment le côté participatif.
[...]

Pour en terminer de ce devoir civique, merci d'excuser, Monsieur le Président, mon souhait de vous voir agréer l'expression de mes sentiments à la fois républicains et respectueux


le 15 janvier 2019,

Dr Jean-Charles Vandenabeele
Élu d'Annecy et ancien Président du MoDem 74

21:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

14/01/2019

Mercredi 16 janvier à 19h au Café des Arts

Talloires- BénilanVernissage de l'exposition des aquarelles de Christian Bénilan mercredi 16 janvier à 19h au Café des Arts, 4 passage de l'Isle à Annecy (juste à côté du Palais de l'Isle). Cette exposition est aussi un hommage...
Christian nous a vraiment quittés trop tôt; j'ai eu l'immense plaisir d'éditer un ouvrage qui lui tenait tant à cœur : ses aquarelles sur le lac et plus particulièrement Talloires.
A l'occasion du vernissage cet album vous sera proposé par les Editions Itinera Alpina
Amis des arts, à mercredi soir !

 

 

 

 

Christain Bénilan Article DL 29-11-2018.jpeg

06/12/2018

Triste fin pour le parc des Capucins

Annecy CapucinsVoilà ce qu'il reste du parc des Capucins : un enchevêtrement d'arbres arrachés et coupés, dont un tilleul bicentenaire magnifique et majestueux en parfaite santé comme en témoigne la souche.

 

 

Hier une douzaine de mésanges longue queue, insouciantes, gazouillaient encore sur ce qui n'était plus qu'un charnier d'arbres. Mais c'en est fini de leur quiétude dans ce qui fût un petit coin de paradis en pleine ville.

Mésange LG ABxn.jpg

Et tous ces arbres fruitiers arrachés...Des centaines de pommes témoignaient encore hier de la vitalité des pommiers centenaires. J'en ai rapporté trois chez moi, nous les avons dégustées presque religieusement... avec nostalgie, pensant à ces générations d'Annéciens qui ont pu profiter du labeur des Capucins.

IMG_20181205_130209.jpg

Nous avions voté contre la vente aux promoteurs du parc surtout parce que leur médiocre projet ne respectait pas l'esprit des lieux. Nous ne nous serions pas opposés à quelques constructions bien intégrées et s'adaptant architecturalement au couvent et préservant de grands espaces pour la partie la plus boisée du parc.

Annecy Capucins

Un parc en cœur de ville, une vue aérienne suffit pour comprendre la nécessité qu'il y avait à le préserver,

hélas c'en est fini !

Capucins vue aérienne.png

Un parc doit être entretenu et bien sûr embelli en utilisant l'existant, certains arbres malades ou gênant la croissance de sujets prometteurs doivent être abattus. Mais faire table rase comme cela a été fait cette semaine à Annecy est un crime contre l'environnement. Et tout cela pour qu'un projet d'architecture très médiocre cerne le couvent, même avec des allées paysagères, l'effet visuel sera loin, vraiment loin, d'être harmonieux !

Annecy Capucins

P7120081 CôtéSud.JPG

PS du 7 décembre :

J'ai eu du mal à croire hier soir 6 décembre (soirée de restitution à l'Espace rencontre) que les mêmes personnes qui fixent de louables objectifs dans leur projet de territoire (Imagine le Grand Annecy) puissent promouvoir, en même temps, ce qui se fait aux Capucins...
 
"Objectif n°26: Un espace naturel ou un parc accessible à moins de 15 minutes à pied de chaque logement: développer un réseau d'espaces de fraîcheur, en ville et dans les pôles de vie, reliés par des modes doux."
 
"Objectif  n°28 : Un  habitant, un  arbre  : planter  250 000 arbres d'ici  2050  (espèces  adaptées  au changement climatique, arbres fruitiers en ville, vergers, remplacement des arbres malades...)."
 
"Objectif n°29: Développer l'agriculture urbaine et les jardins partagés."

"Objectif n°30: Candidater pour être capitale verte européenne en 2022."
 
C'est incroyable !!!