Annecy Alain Bexon

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2018

Point du Conseil communautaire du 31 mai - Annecy Mountains – Convention de partenariat

In Annecy Mountains

  1. Annecy Mountains – Convention de partenariat avec la Communauté de communes des Vallées de Thônes, le Syndicat Intercommunal du massif des Aravis et la Communauté de communes des Sources du lac d’Annecy.

 

In Annecy Mountains... les anglomaniaques ont encore frappé.

Chers collègues….Vous ne vous étonnerez pas que je réagisse sur le nom de cette nouvelle marque pour notre lac et nos montagnes….

Je ne suis pas contre le principe fort louable de vouloir mutualiser les énergies de nos vallées pour améliorer l’offre touristique de notre territoire. Mais parfois la forme peut aboutir à l’inverse du résultat souhaité.

Nous avons visionné ici même au conseil communautaire il y a quelques mois une vidéo de présentation….IN ANNECY MOUNTAINS

De belles images avec les magnifiques paysages des Aravis et du lac avec une logorrhée de slogans anglais ou français lancés dans le désordre qui doivent vouloir signifier quelque chose dans cette stratégie de marque sortie tout droit de l’esprit un peu court d’un balbutiant publicitaire :

A place to visit in

Inimitable, incomparable, intense, INOUBLIABLE (avec l’accent ?), Inspirant,

A PLACE TO INVEST IN

innovant, investi, Inseparables (sans accent aigu), inspiré, inside, instinctif

A PLACE TO LIVE IN

Alors que la langue française est riche,(...) Point 19 CC 31-5-18 In Annecy M ABxn.pdf

19 - Annecy Mountains - Convention de partenariat avec la CC des Vallées de Thônes, le SI du massif des Aravis et la CC des Sources du Lac.pdf

22:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

Pôle métropolitain Annecy Chambéry. Raisons d'un vote négatif

Pôle métropolitain Annecy ChambéryConseil communautaire du 31 mai 2018

Point 15.         Ajustement technique de la délibération de création du Pôle métropolitain du 21 décembre 2017.

L’occasion m’est redonnée de m’exprimer sur ce sujet de « pôle métropolitain »

Ses compétences sont très larges, sa logique est celle de l’évolution majeure des territoires de nos deux agglomérations de Savoie conséquence de la loi NOTRé. (comme le dit si bien le préambule des statuts).

Développement économique :

Economie et innovation

Développement de l'enseignement supérieur

Soutien à l'agriculture, Parc Naturel Régional des Bauges

Aménagement de l'espace

Mise en concordance des périmètres SCOT/EPCI, une plate-forme portée par le Pôle métropolitain

Mobilités

Coordination des services de transport urbain

Axe autoroutier et Renforcement de la ligne ferroviaire Chambéry-Annecy

Développement durable

 

Au lieu de renforcer la Savoie ce pôle va l’affaiblir au profit de la région Auvergne-Rhône-Alpes entité artificielle et technocratique.

Et par conséquent les deux départements seul garants institutionnels de notre province pourraient donc être condamnés à terme.

Cette évolution, si elle est vraiment nécessaire, aurait dû se faire dans un cadre départemental par une attribution des compétences évoquées ou mieux dans un espace régional savoyard, et pour cela il aurait fallu avant tout que la Savoie puisse se séparer de la région Auvergne Rhône Alpes !!

Certes, on nous vend ce pôle métropolitain pour « peser » face à Lyon… Mais la réalité semble tout autre ! J’en veux pour preuve la rédaction initiale des statuts votés en décembre 2017….

Conformément à l'article L 5731-1 du CGCT, le Pôle métropolitain est "constitué par accord entre des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre ainsi que, le cas échéant, [la métropole de Lyon], en vue d'actions d'intérêt métropolitain, afin de promouvoir un modèle d'aménagement, de développement durable et de solidarité territoriale".

Aujourd'hui la "Métropole de Lyon" remplacée par (…), est-il possible de supprimer « le cas écheant » et ces points de suspension… ?

D'ailleurs pourquoi Chambéry plutôt qu'Aix ? Ou n’eût-il pas été plus naturel et donc plus judicieux de s’associer avec le Pôle Métropolitain genevois (400 000 h) et ainsi pouvoir vraiment "compter face à Lyon" ? ...et pourquoi finalement ne pas réunir toute la Savoie ?

La question des « indemnités de fonction »  (on ne fait plus mention du principe de non perception d’indemnités au président et aux vice-présidents) et celle de la présidence tournante sont basculées sur le futur règlement intérieur.

Au delà de la légitimité ou non de ces indemnités, n’est ce pas là une preuve supplémentaire qui permettrait, à terme, de donner à ce PM l’ampleur nécessaire pour remplacer à terme les départements ?

Pour conclure : soit ce Pôle Métropolitain est une nouvelle couche administrative qui se juxtapose aux communes, aux EPCI, aux départements et à la Région ARA (en préservant prérogatives et élus), soit il amènera logiquement à la disparition de l’entité départementale.

Comme en décembre dernier, malgré les quelques retouches, je voterai contre ces statuts.

15 - Ajustement technique de la délibération de création du Pôle métropolitain du 21 décembre 2017.pdf

15 - Pôle métropolitain Annecy Chambéry - Proposition de statuts.pdf

Annecy Magazine avril/mai 2018

Pôle métropolitain Annecy Chambéry

 

22:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

27/03/2018

Conseil municipal du 26 mars 2018

Prêt-à-bétonner et sculpture réparatrice

OGIC AnnecyPoint 11

Opération 39 avenue des Romains à Annecy (commune déléguée d’Annecy) – Réalisation d'un programme immobilier dont 14 logements sociaux locatifs (8 PLUS, 4 PLAI, 2 PLS) par POSTE HABITAT RHÔNE-ALPES – Participation de la ville d'Annecy – Demande de subvention au Grand Annecy

11 - SV Foncier - 39 av des Romains, Poste Habitat RA, V2.pdf

J'ai déploré une nouvelle fois la grand misère de l’architecture à Annecy, l’indigence du dessin. Après le 41 avenue des Romains, voici encore un chef d’œuvre du degré 0 de l’architecture sis au n° 39 de la même avenue, à l'angle du boulevard de la Rocade.

 

Annecy sarcophageJe rappelle que nous sommes à l’emplacement exact d’un ancien cimetière (probablement des Vème et VIème s.) et d’anciennes constructions romaines des 1er et 2ème siècles. La photo ci-contre montre un des sarcophages découverts sur le site pendnat la campagne de fouille. L’inexistence d’un dessin architectural et esthétique est une offense faite à la grande architecture classique romaine au profit du « prêt-à-bétonner »

 

Point 27

100ème anniversaire de la Grande Guerre - Participation au mémorial "Suzanne Noël, Chirurgien-plasticien 1878-1954”

Sculpture de Kynia

Nous approuvons pleinement cette initiative.

Trésum, Crédit Agricole AnnecyD’autant plus que cette sculpture s’intégrera parfaitement dans ce paysage qui par la forme des nouvelles constructions qui vont s’y trouver, rappellera sans aucun doute l’enchevêtrement des carcasses de panzers et des bunkers d’un champ de bataille du XX e siècle.

 Cette sculpture aura comme piédestal un paysage défiguré (relief naturel arasé par les mines, désordre des constructions, etc.) clin d’œil, si j’ose dire, aux visages et aux corps abimés par la guerre.

Puisse cette sculpture plantée au milieu de cet amoncellement difforme de béton, être le symbole de l’espoir d’une meilleure adaptation des futurs projets annéciens au paysage et à l’histoire des lieux !

27 - Cabinet - docteur Suzanne Noël.pdf

L'ordre du jour de ce conseil municipal :ODJ CM du 26 03 2018 V7(6).pdf

Bravo aux architectes urbanistes Marc et Nada Breitman !

Breitman architectes urbanistesC'est vraiment avec joie que nous avons appris que nos amis Marc et Nada sont les lauréats du prix Driehaus 2018 !

Toutes nos félicitations.

AB

 

 

 

Marc Breitman et Nada Breitman-Jakov lauréats du prix Richard H. Driehaus 2018

Breitman Chaville

Le prix Richard H. Driehaus à l'université Notre Dame a été établi en 2003 en l'honneur de contributions de toute une vie à l'architecture traditionnelle, classique et durable et à l'urbanisme dans le monde moderne.  Le prix est décerné à un architecte vivant dont l'œuvre a eu des effets positifs en matière d'art, de culture, et d'environnement, dans la tradition des idéaux les plus élevés de l'architecture classique dans la société contemporaine.

Nada Breitman-Jakov et Marc Breitman, architectes parisiens, se sont vus décerner le prix Richard H. Driehaus 2018 à l'université Notre Dame. Il récompense leur engagement pour une architecture « urbaniste » et de continuité, pour leur recherche d’un nouveau vocabulaire inspiré du classicisme et de la tradition. 

Reconstruire de l’urbanité dans les banlieues anarchiques où règnent ségrégation sociale, ségrégation fonctionnelle, désordre et absence d’espaces urbains, est le moteur de leur engagement artistique et professionnel.
Avec de petits budgets destinés principalement à la construction de logements sociaux, Nada et Marc Breitman ont réussi à transformer des cités ouvrières en quartier de ville, des non-lieux en de véritables espaces urbains où peut se développer une véritable vie urbaine. 

Ils jouent un rôle important et fondamental au Plessis Robinson, à l’origine ville de banlieue à proximité de Paris, en la transformant en une vraie ville, créant un nouveau réseau de rues, de places, dessinant ainsi un nouveau cœur de ville.  A Chaville, ils créent la Grand’Place qui manquait à la ville sur la route Royale de Paris à Versailles.

Ils obtiennent le même succès dans la transformation des cités minières du Pas-de-Calais. Ils mettent en scène les spécificités de l’architecture régionale transformant les corons des anciens mineurs en quartier de ville.

A Amsterdam, Marc et Nada Breitman réussissent à intégrer la Grande Mosquée Aya Sofia dont ils sont les architectes (1997-2014), dans le tissu urbain amstelodamois des années 20.

L’œuvre de Nada et Marc Breitman tire son inspiration des villes historiques et donne un nouveau souffle à l’architecture « urbaniste ». Cette approche contribue à la création d’une architecture durable, respectueuses de la vie et de la culture des habitants, très éloignée de l’égo-architecture et de la production d’objets en rupture avec la ville.

 

http://www.rejournals.com/articles/2018/03/22/driehaus-ar...

PARIS Cathédrale Orthodoxe de Paris Concours international – Projet 2010

PARIS Cathédrale Orthodoxe de Paris Concours international – Projet 2010