Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2012

Réflexion sur le site des Marquisats, du parking “Balleydier” et des Trésums

 

La démarche de l’Association Annecy Patrimoine s’inscrit dans les réflexions menées depuis plusieurs années sur le secteur des Marquisats et des Trésum. A l'architecture brutale du projet que nous contestons, nous avons décidé de présenter une alternative. Notre solution d'une architecture élégante et d'un urbanisme durable permettrait au promoteur de pas compromettre l'équilibre de son opération...bien au contraire !

PorzamparcextrDossier.pngLe déménagement de l’hôpital, la mise en vente du site ont conduit un promoteur toulousain et le maire d’Annecy à présenter en réunion publique un premier projet en 2007.  Ne faisant pas l’unanimité auprès des Annéciens, il n’a pas été retenu.
C’est le projet d’une vedette de l'architecture internationale, M. de Portzamparc, qui a fini par être choisi par le maire et le promoteur.

Constatant que cette architecture défigurait l’un des plus beaux sites d’Annecy et de son lac , l’association ALAE et PorzamparcextraitDossierVo1.jpgl’association Annecy Patrimoine ont demandé à la juridiction administrative l’annulation des différents permis accordés par Jean-Luc Rigaut, d’une part pour sauvegarder les bâtiments historiques les plus remarquables et, d’autre part pour empêcher l’irréversible : la construction d’un quartier entier réalisé sans concertation et sans vision d’ensemble sur ce secteur situé à l’entrée de la Vieille Ville.

 

 

L’Association Annecy Patrimoine propose une alternative

MARQUISAT-TRESUMA3W.jpg



Une architecture durable

Notre démarche s’inscrit dans la réflexion que souhaite enfin engager la municipalité sur l’entrée de ville et le quartier des Marquisats en instaurant un gel du périmètre du parking Balleydier à la Place aux Bois en vue d'un projet d'aménagement global, louable initiative.... Mais nous croyons qu’il est impensable de ne pas réfléchir sur ce périmètre assez restreint en faisant abstraction des 5 hectares de l’ancien hôpital et des 800 futurs logements !

Au delà du contentieux engagé par l’ ALAE et Annecy Patrimoine (actuellement en instance de jugement à la Cour d’Appel Administrative de Lyon) notre objectif est donc d’ouvrir un processus de concertation sur l’ensemble de ce quartier par des propositions visuelles et donc concrètes.

Pour notre association c’est  l’occasion de développer ses idées sur l’importance du paysage de la ville, et de rejoindre ainsi les nouvelles préconisations éditées par l’UNESCO pour la protection du paysage historique de la ville. Cette notion propose de considérer la globalité d’une ville pour assurer sa protection et non pas de réagir au cas par cas selon les législations liées à l’existence d’un monument dispersé ici ou là dans la ville.

annecy,hôpital


LES OBJECTIFS

Annecy Patrimoine défend quelques idées élémentaires pour la mise en valeur de nouveaux quartiers intégrés à la ville sur ce site dont l’enjeu est d’une importance sans précédent. En effet, la libération du site permettrait de construire environ 800 logements. 

Annecy, urbanisme


C’est donc une occasion unique d’apporter la preuve que la ville peut se développer en conservant ses caractéristiques géographiques, son patrimoine et en plus d’apporter des espaces nouveaux pour mettre en valeur les accès à la ville.

Dans cet esprit, voici les principaux objectifs que l’association souhaite voir pris en considération :
    • Préserver les vues et les valoriser depuis ce versant sur le lac et inversement.
    • Protéger le patrimoine ancien présent, le mettre en valeur, le restaurer.
    • Respecter la géographie et la topographie du site, du terrain naturel.
    • Créer des espaces nouveaux ouverts sur la ville, vecteur de valeurs urbaines de     qualité sur le thème de l’entrée de la ville, des perspectives exceptionnelles.
    •  Proposer une architecture élégante en accord avec la ville et son ancrage local : couleurs, matériaux, typologies et gabarits.

Cette étude réalisée à notre initiative est donc très clairement un outil de réflexion mis à disposition par l’association pour illustrer ses propos sur l’importance pour Annecy de saisir l’occasion qui lui est donnée pour développer un projet exemplaire. L’idée de construire un nouveau quartier de la ville, d’activités mixtes, de logements, d’équipements, mais aussi avec des parcs et des squares définis par des îlots de constructions devrait permettre d’organiser des promenades, des cheminements vers le centre historique et le lac.

PatrimoineW.jpg



L’intégration du patrimoine ancien présent sur le site ne peut qu’apporter l’assurance du lien entre le passé et l’avenir.
Composer le nouveau quartier sur les éléments structurants du lieu permettra à chaque habitant de se repérer par rapport à Annecy, en particulier grâce à la Basilique de la Visitation dont le clocher forme la proue d’une colline dominant la ville.


Pour mener cette rélexion l’Association Annecy Patrimoine a besoin du soutien des Annéciens et des amis d’Annecy pour financer ces études d'architecture et d'urbanisme.

Par ailleurs les procédures judiciaires en cours pour lutter contre la défiguration d'Annecy et du paysage occasionne des dépenses importantes : honoraires d'avocat, frais de justice, etc.


Merci d’adresser vos soutiens à  :
Annecy Patrimoine 
11 impasse des Barattes
74940 Annecy-le-Vieux
04 50 23 90 71

Un formulaire de déduction fiscale vous sera adressé.

annecy,hôpital

 




22/02/2012

Trésum : nous allons faire appel.

Pour un prétexte assez futile, le tribunal administratif a rejeté les requêtes de l'association Annecy Patrimoine.... en voici la raison  : c'est l'assemblée générale qui aurait dû donner le pouvoir au Président de l'association et non le conseil d'administration de l'association, même les avocats de la mairie et du promoteur n'avaient pas trouvé cette argutie. Le tribunal administratif a ainsi évité de juger sur le fond.

Avec l'association Lac Annecy Environnement, nous avons décidé d'introduire une requête devant la cour d'appel administrative de Lyon afin que cette affaire soit enfin jugée sur le fond.

 

16/11/2011

Quel gâchis !

Alors que le tribunal administratif ne s'est pas encore prononcé sur la légalité ou l'illégalité de ses permis de construire, alors qu'il n'a pas encore acheté les terrains, le promoteur toulousain Monné Decroix en concertation avec le maire d'Annecy a commencé le 14 novembre la démolition des parties les plus vénérables du site des Trésums ! Selon des sources journalistique le maire s'en félicite.

démolition annecy, destruction patrimoine annecy, hôpital annecy,

S'il est persuadé que le tribunal administratif lui donne raison, pourquoi le promoteur n'achète-t'il pas, avec le même entrain que ses bulldozers, l'ancien site de l'hôpital à l'Agence Régionale de la Santé encore propriétaire du site ? Que l'on arrête d'accuser les défenseurs du patrimoine et de l'environnement  de bloquer la vente et de faire perdre de l'argent à l'A.R.S., et par conséquent au nouveau centre hospitalier de Metz-Tessy, alors que le promoteur a les moyens d'acquérir ces 5 hectares....qu'il pourrait toujours revendre un jour à un autre promoteur plus raisonnable présentant un projet digne d'Annecy ! Si le tribunal administratif constate que le permis est illégal, l'irréparable aura été commis pour rien et il ne restera que les tristes barres de béton qu'évidemment personne ne défendra le jour où, enfin, elles seront démolies ! Nous répétons encore une fois que notre vœu le plus cher est de voir disparaître ces verrues des années 60 et 70 du paysage annécien...tout en conservant les parties historiques du XIXe s. qui à ce jour ne sont pas encore rasées...

M. Jean-Luc Rigaut, qui a délivré les autorisations nécessaires pour cette démolition, et le promoteur n'ont  pas voulu commencer par les parties en béton bourrées d'amiante ou par exemple par les petits bâtiments en béton (chaufferie) situés sur le haut de l'avenue de Trèsum) ? Pourquoi n'avoir pas commencer le désamiantage ? Pourquoi s'acharner sur les parties les plus nobles de ces édifices sans avoir attendu la décision du Tribunal administratif ? 

Les Annéciens se souviendront que le promoteur toulousain et le maire d'Annecy, de conserve, ont commis un crime de "lèse-patrimoine" sans aucune raison. Malgré des actions juridiques engagées le collège Saint-François devrait aussi connaître un sort identique dans les prochains jours, là c'est aussi le patrimoine annécien mais surtout des pages tragiques de l'histoire annéciennes que l'on veut effacer de la mémoire collective et visuelle des Annéciens.

Nous continuerons donc le combat pour sauver ce qui peut encore l'être, notamment le magnifique paysage de cette rive du lac, et pour empêcher que le site soit défiguré par le projet de M. de Portzamparc. 


Reportage de TV8 montblanc de 5'40'' à 8'50''

http://lejt.tv8montblanc.com/JT-Mercredi-16-novembre-2011_v3145.htmldi-16-novembre-2011_v3145.html


http://lejt.tv8montblanc.com/JT-Mercredi-16-novembre-2011_v3145.htmldi-16-novembre-2011_v3145.html