Annecy Alain Bexon

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2019

Conseil municipal du 23 septembre 2019. Le manoir de Novel confié à ASTERS

Manoir Novel.jpgLe manoir de Novel un monument historique annécien à soigner.

Vraisemblablement située à l’emplacement d’une exploitation agricole gallo-romaine, la maison de Novel est citée dans les textes au 12e siècle. Elle devient alors une des résidences des comtes de Genève.

De l’ancienne maison défensive à l’exploitation agricole

Au 14e siècle, l’édifice prend sa forme définitive de maison forte. De plan massif, il conserve sa tour d’angle abritant un escalier et un pigeonnier. En 1619, la famille de Sales, propriétaire de la maison et de son territoire agricole, donne la maison aux religieuses du monastère de la Visitation d'Annecy. Au 19e siècle, le domaine reste une importante exploitation agricole qui est complétée par deux granges. Elle cesse son activité après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, le manoir et la ferme sont gérés par la Ville d'Annecy. Au sud du manoir, la Ville d'Annecy a aménagé des jardins pédagogiques et participatifs pour les habitants du quartier.

Au lendemain des Journées du Patrimoine, ce 23 septembre lors du conseil municipal nous avons insisté pour que la Ville en tant que propriétaire prescrive au nouveau locataire (ASTERS), en plus des parties extérieures protégées au titre des Monuments historiques, la préservation des éléments de décors intérieurs (portes, cheminées, plafonds, fenêtres, sols, tomettes, etc.) ayant fait l'objet d'une étude précise.

Plafond  16e s.  Novel 1.jpeg

 

 

 

 

 

Plafonds du 16e s. avec solives à "moulures de cavet entre deux tores à listel" et "couvre-joints assemblés avec coupe d'onglet à demi profl..."

Plafond 16e s. Novel 2.jpeg

 

 

 

 

 

Cheminée du 15e s.

Cheminée du 15 e s. Novel.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

ARt DL 25 sept. 2019.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire