Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2014

Mon intervention de début de mandat au Conseil Municipal du 22 avril 2014

HoteldeVilleAnnecyABx.jpgMonsieur le maire, Mesdames et Messieurs les maires adjoint, chers collègues,

L'intérêt des Annéciens, pas celui des partis ! Ce fut le slogan de notre affiche de campagne. Ce sera notre ligne de conduite pendant les 6 prochaines années. Nous tenons à remercier les 1900 Annéciens qui ont compris notre message de promotion de l'écologie urbaine et humaine et nous ont fait l’honneur de nous faire confiance.

En votant pour nous, ces électeurs nous ont confié une mission, défendre le cadre de vie d’Annecy. Nous savons, désormais, que nous pouvons compter sur eux comme ils peuvent compter sur nous.

Avec leur soutien moral, nous refuserons le fatalisme qui consiste à avaliser des projets aux formes agressives.

Permettez-moi de rendre un hommage particulier dans cette salle à un membre de ma famille qui fût pendant plus de 40 ans un infatigable défenseur de notre cité au sein du conseil municipal. A l’origine du développement touristique d’Annecy, profondément attaché à l’histoire de sa ville, c’est grâce à sa ténacité que fut sauvé de la démolition notre cher Palais de l’Isle, le cœur d’Annecy, alors que ces collègues majoritaires ne se privaient pas de le traiter de passéiste. 

Quels étaient les visionnaires de l’époque : les partisans des bains douches modernes ou les défenseurs de l’histoire, de l’esthétique et du patrimoine ? C’est non sans émotion que je vais donc m’attacher à suivre, bien longtemps après, l’exemple de Camille Dunant.

Comme nous allons entrer dans les commémorations de la tragédie de la guerre 14/18… je paraphraserais volontiers le Maréchal Foch « Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, une ville[un peuple] sans mémoire est une ville [un peuple] sans avenir… » .

Comme nous ne recevons d’ordres ou de consignes d’aucun partis, dans un contexte financier de plus en plus inquiétant, il sera plus facile d’étudier sans tabous les dossiers délicats et, nous vous le promettons, pas seulement ceux de l’urbanisme !

 

Notre opposition ne sera ni négative, ni stérile, elle ne sera pas non plus celle qui consiste à prendre une posture en fonction des intérêts de tel ou tel parti, mais elle sera constructive au service du bien commun des Annéciens.

 

Annéciens pour la Vie !

 

 

DL24-4-14-.jpg

Les commentaires sont fermés.