Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2016

Conseil Municipal 27 juin 2016

Point 4 : Nous nous sommes abstenus sur ce point concernant l'augmentation de capital de la SPL OSER. En effet le principe même de cette société, créée à l'initiative de l'ancien conseil régional Rhône-Alpes, avait été critiqué avec des arguments assez pertinents par l'ancienne opposition aujourd'hui aux commandes de la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes. Cette société est chargée de la réalisation  de projets de rénovation énergétique sur le patrimoine des collectivités actionnaires. Nous ne pouvons être qu'étonnés qu'aujourd'hui cette nouvelle majorité n'ait plus de doute sur la pérennité de cet organisme. Affaire à suivre...

 

Quand un réfugié soudanais s'invite au conseil municipal....     

Le point 5 concernant l'utilisation des crédits inscrits au chapitre "dépenses imprévues d'investissement" 

Comme il s'agissait de dépenses provisoires liées à des dégâts volontaires causés par un réfugié soudanais, il nous a paru intéressant d'en savoir un peu plus, tout de même, sur la destruction du pôle social d'Annecy.... 250 000 euros de dégâts provoqués par un seul individu !

Nous avons aussi insisté pour que la mairie soit vigilante et qu'une fois sa peine de prison purgée, les services de l'Etat ne laissent par courir cet individu dangereux dans la nature, et qu'il soit donc immédiatement reconduit dans son pays d'origine. Certains comme le FN (cf leur tribune d'Annecy Magazine d'août septembre 2016) ont déformé la vérité en prétendant que nous confondions la répartition des compétences... Bien évidemment le maire n'a pas ce pouvoir. Nous lui avons juste demandé qu'il s'enquiert du sort que la République réservera, après sa libération, à ce ressortissant étranger qui a porté préjudice au bien public.

En disant tout cela nous n'imaginions pas que nous allions créer un tollé au sein du Conseil municipal.  Il nous a été dit que nous devions penser d'abord à la misère de ces gens-là PôlessociauxES2-6-16.JPGau lieu de stigmatiser...ce à quoi j'ai répondu que  la justice avait pour le coup, en comparution immédiate,  stigmatisé d'un an de prison ferme le sinistre personnage.  Côté FN groupe Thomas Noël, personne n'a pipé mot, même si cela n'a pas empêché un conseiller municipal d'un autre groupe de s'esclaffer en déclarant que nous étions les porte-paroles du FN.  Mais pourquoi faudrait-il laisser au FN le monopole de certaines évidences ?

Que dire devant de telles réactions complètement irrationnelles ? Nous réitérons nos propos : les réfugiés doivent avoir un comportement  exemplaire dans leur pays d'accueil, sinon ils porteront préjudice aux autres, à ceux qui méritent vraiment notre compassion.  

 

Polessociaux Soudanais43.JPG

 

Les points 21, 22 et 23 avaient trait au PLU et à sa mise en compatibilité avec la déclaration d'utilité publique du centre des Congrès.

Nous nous sommes abstenus sur l'arrêt du projet du PLU estimant que si des choses allaient dans le bon sens d'autres éléments comme, par exemple, le manque de volonté en matière d'esthétique architecturale, n'étaient pas assez pris en compte. Nous reviendrons sur ce très gros dossier. 

Nous avons réitéré rapidement nos remarques habituelles sur notre opposition au centre des Congrès en regrettant qu'il n'y ait pas, au moins, quelques concessions de faites.

 

Extrait du PV du conseil municipal 27 juin 2016 :

Pages extraites PV CM 27-06_16.pdf

 

 

13:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |